Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je vous relate les réalités de mon quotidien. En effet, je suis étudiant en Communication des Organisations au sein de l'Université Catholique la Sapientia. Je suis passionné de l'agriculture mais j'aime aussi bien développer de nouvelles stratégies et approches pour développer ma communauté.

28 Sep

La GIFS qui sauve l'environnement...

Publié par Prosper MUNDA

C’est à Butembo, ville du territoire de Lubero, que s’est tenue la session de formation sur la Gestion Intégrée de la Fertilité du Sol (GIFS, en sigle) et de la Rentabilité des Intrants. Session animée par Samson Chiruza, expert agronome de l’Unité de Coordination du PASA-NK, a connu la participation des agronomes des organisations cheffes de file et des services étatiques. Selon Samson, après cette session les agronomes doivent aider les producteurs bénéficiaires du PASA-NK d’adopter la GIFS pour augmenter les revenus grâce à l’intensification agricole rentable et durable. L’objectif de la GIFS est accroître la productivité des cultures, améliorer l’efficacité d’utilisation des engrais et augmenter le revenu agricole. 

Cependant, aux côtes des engrais proposés par la GIFS, il y a le fumier qui se propose comme alternatif et moins cher. Pour Samson, en prenant le fumier comme alternatif les producteurs ou agronomes négligent « les coûts absolus forment une mauvaise base de jugement et le prix du fumier n’est pas connu ». Pour clarifier la rentabilité des engrais, Samson donne cette version des faits « Pour un sans capital (petit producteur) avec revenu restreint, les engrais sont chers. Cependant, si chaque dollar utilisé pour l’achat d’engrais fait gagner trois dollars, la meilleure utilisation de ses dollars sera d’investir dans l’achat d’engrais. La cherté est relative. En cas des bénéfices notables, les crédits sont possibles pour renforcer le capital privé restreint » expose-t-il auprès des agronomes présents à la session. Etant donné que la cherté d’un produit est relatif, il est difficile pour un petit producteur isolé de se procurer régulièrement les engrais et avoir accès au crédit pour appuyer son activité. Ainsi le système coopératif s’impose au petit producteur pour renforcer son capital privé restreint.

Pour les agronomes participants à cette session ont été satisfait des connaissances reçues. Ils se sont engagés à accompagner les producteurs bénéficiaires du PASA-NK. « Nous allons travailler avec les producteurs encore retissant à l’utilisation des engrais dans les champs écoles paysans en vue de les amener à adopter la GIFS pour rentabiliser leur production », témoigne l’agronome de l’IPAPEL. Et pour l’autre d’ajouter que cette session est très bénéfique sur la suite du projet car selon lui, il était difficile pour eux aussi de montrer comment la GIFS peut intensifier la production et bien la rentabiliser.

A lire en intégralité sur https://ajacrdc.org/2020/09/28/la-gifs-le-secret-de-la-reussite-du-pasa-nk/

 

Commenter cet article

À propos

Je vous relate les réalités de mon quotidien. En effet, je suis étudiant en Communication des Organisations au sein de l'Université Catholique la Sapientia. Je suis passionné de l'agriculture mais j'aime aussi bien développer de nouvelles stratégies et approches pour développer ma communauté.