Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je vous relate les réalités de mon quotidien. En effet, je suis étudiant en Communication des Organisations au sein de l'Université Catholique la Sapientia. Je suis passionné de l'agriculture mais j'aime aussi bien développer de nouvelles stratégies et approches pour développer ma communauté.

27 Sep

Les femmes paysannes veulent avancer aussi..

Lors de la table ronde des champions en genre de l’Académie Nationale Paysanne au Congo (ANPC, en sigle), les ministères provinciaux du genre et de l’agriculture et les femmes ont échangé sur la compréhension du genre. L’ANPC a profité de cette occasion pour présentes ses attentes par rapport aux deux ministères. L’atelier a été marqué par la participation massive de la femme.
Pour la ministre provinciale de l’Agriculture, Dr Fatuma Hassan Sheilla, « La femme, c’est la sécurité. Ces assises doivent permettre à la femme de booster les activités agricoles en RDC ». Selon elle, en sécurisant la femme se permettre aussi le développement du pays. Elle encourage cette initiative tout comme sa collègue du genre, Pélagie Kabano, qui considère que c’est le moment pour la femme de se relever et de se mettre au-devant de la scène. « La femme se sont longtemps cachées derrière les hommes. Merci [à l’ANPC] pour l’initiative parce qu’à partir de cette activité nous allons sensibiliser la femme à prendre aussi des décisions afin qu’elle rompt d’avec la dépendance », déclare-t-elle auprès des participantes de l’atelier. Cet atelier vise à connecter les dynamiques des femmes par l’ANPC et la FOPAC-NK pour explorer des synergies opérationnelles en vue de renforcer l’empowerment (savoir, avoir, vouloir et pouvoir) de la femme paysanne, selon Victorine Sivanirya, coordinatrice nationale de l’ANPC.

lisez l'intégralité sur ajacrdc.org 

Commenter cet article

À propos

Je vous relate les réalités de mon quotidien. En effet, je suis étudiant en Communication des Organisations au sein de l'Université Catholique la Sapientia. Je suis passionné de l'agriculture mais j'aime aussi bien développer de nouvelles stratégies et approches pour développer ma communauté.